Parce que nous savons construire…

On imagine (ensemble?) et on fait.

 

Imaginer :

 

Bien sûr répondre aux besoins moteur des enfants; grimper, glisser, escalader, ramper, se tenir en équilibre... et nos conceptions, plutôt que multiplier les mêmes gestes moteurs en additionnant des petites structures, tentent toujours de varier et d'enrichir les possibilités de l'espace entier en tirant parti du site, de ses dénivelés, de ses plantations...


Image3.jpg

Répondre aux normes de sécurité: le fait que nos aires de jeux sont toutes des pièces uniques fait qu'elles font toutes l'objet d'une analyse des plans et d'un contrôle sur site par un laboratoire spécialisé et agréé. L'originalité ici force la vigilance et la parfaite conformité de l'ensemble du site.


Imae4.jpg

On est amené à penser qu'actuellement l'uniformisation affligeante des aires de jeux est la conséquence des exigences normatives, anciennes ou nouvelles.
Elle est surtout le résultat d'une pensée cloisonnée de l'aménagement urbain d'extérieur ou de loisir.


Le jeu n'est alors plus qu'un "mobilier", qu'une décoration, dans une démarche sans beaucoup d'ambition.


Image25.jpg

Adapter l'aire de jeu aux enfants qui la fréquentent non pas en la décrétant mais en développant des richesses ludiques attendues par certaines typologies d'enfants ou de parents.

Image26.jpg

Esquisser :

 

Créer d'autres intérêts que les seuls jeux moteurs par des structures qui développent la socialisation, l'appropriation, l'échange ou bien même le conflit opposé des jeux qui favorisent l'isolement à d'autres qui exploitent l'expression de groupes entiers, ou encore la représentation, le spectacle voir le cabotinage.

On ne peut concevoir un jeu comme un objet répondant seulement à des volontés éducatives primaires. Une aire de jeu doit être aussi l'élément fort d'un site, la ponctuation d'une circulation et le pincement ou bien l'ouverture d'une perspective. Il doit pouvoir jouer en symbiose ou en opposition avec le bâti existant, il doit être animé d'un "sens" qui dépassera la simple fonctionnalité.

 

 

 

 

A notre sens, un jeu doit enfin être le ferment de toute un imaginaire créé par l'enfant. Il doit offrir les conditions pour que cet imaginaire complexe et variable s'épanouisse sans imposer une seule image.

Image24.jpg
  • Instagram

© archi made folies sarl